Sans avoir la prétention d’une vision artistique du monde, les scientifiques du CEMEF peuvent, au moins, revendiquer d’observer la matière avec un regard différent. Au détour de notre travail de recherche, nous rencontrons ou créons, volontairement ou pas, des images inédites.
Dans cette série d’articles, nous vous proposerons régulièrement des images insolites introduites par un commentaire décalé. Nous détaillerons en dessous les circonstances qui nous ont permis de produire de telles images.

mystere1.jpg

Tempête !

Quelle planète endure de telles tempêtes ?

Agrégat d’argile lamellaire dispersée dans du polypropylène

Guillaume Normand est doctorant au CEMEF (dans le Pôle Polymères et Composites). Il travaille sur la problématique d’allègement des véhicules électriques.

Ma thèse concerne la dispersion d’argiles lamellaires dans une matrice polypropylène à l’aide du procédé d’extrusion. L’objectif est d’optimiser le procédé de préparation des nanocomposites à l’état fondu afin d’améliorer l’état de dispersion nanométrique. Nous cherchons donc à observer l’état de dispersion du mélange obtenu par MET[1]. Sur la photo on peut voir un empilement de feuillets d’argile lamellaire (qui donnent l’effet « tempête ») dans la matrice polypropylène, l’échantillon étant ici préparé par cryofracture.

Note

[1] Microscope électronique en transmission