une aiguille dans une botte de foin.

photomystere_7.jpg
Luminosité d’été, chaleur retrouvée, ambiance champêtre dans ces pailles dansantes dans leur botte…
Voilà ce que nous évoque cette image… Oui, mais, est-ce bien cela ?

Retrouvons la vraie histoire de cette photo mystère :

Il s’agit d’une suspension concentrée de fibres de polyamide dans une huile.

L’observation a été réalisée en microscopie optique en transmission entre analyseur et polariseur croisés.

  • La matrice est isotrope et apparaît noire dans ce mode d’observation.
  • Les fibres sont, elles, biréfringentes de par l’orientation des chaînes polymères induite lors du procédé de fabrication (filage). Cette propriété du matériau entraîne des effets optiques qui, au final, font que chaque orientation correspond à une couleur observée sur l’image.

Nous utilisons ce type de suspension modèle pour étudier l’évolution de la distribution d’orientation des fibres lors d’un écoulement.

L’objectif est de comparer ces distributions d’orientation mesurées expérimentalement aux prédictions de modèles physiques décrivant le comportement de ces fibres pendant les procédés de fabrication des composites, et mettre ainsi à l’épreuve ces modèles.

Le but est de prédire l’orientation de fibres dans des composites lors du procédé d’injection. En effet, les pièces injectées en composites peuvent présenter des défauts type anisotropie d’orientation, hétérogénéité de concentration de fibres, responsables du voilage des pièces.
La prédiction de l’orientation des fibres semble donc un paramètre indispensable pour maitriser la conception de ces pièces renforcées.

Ce travail a été réalisé par Lucie Bleda, étudiante en mastère spécialisé MaPMod.
Elle est encadrée par Edith Peuvrel-Disdier, Michel Vincent et Romain Castellani